Notre bateau s’appelle Loïck comme Loïck Fougeron.  
Olivier Patou, l’ancien propriétaire l’avait baptisé ainsi en hommage à son ami.

 

À peine après avoir posé le stylo qui nous a servi pour signer l’achat de Loïck, je lance à Caroline : “Bon maintenant il ne reste plus qu’a lui trouver un nom à ce bateau”. Olivier et Stéphane le maître de port sursautent comme électrocutés.

« Non, ce n’est pas possible ! s’exclame Olivier Patou. Vous ne pouvez pas débaptiser ce bateau. Il a une histoire… Son nom est un hommage… Et puis ça porte malheur !»

 

C’est comme ça que nous avons appris qui était Loïck Fougeron. Nous avons lu ses livres et les avons aimés. Ses récits de mer sont faits de la vie quotidienne et ses aléas, au plus près, au plus simple, au plus humain. Bien qu’il soit habité l’indéfectible volonté de passer le Cap Horn, il prend aussi le temps de ce que la vie lui offre. Par exemple, Loïck pense toujours partir seul autour du monde, mais il se retrouve la première fois avec un chat, la seconde avec une équipière. Cette humanité parcourt les livres de Loïck Fougeron, et les rend si agréables à lire.

 

Nous l’avons eu deux fois au téléphone, longuement. Ce sont des souvenirs très vivants pour nous. En particulier, on n’est pas près d’oublier son conseil : « Vous allez voyager longtemps, vous ne pouvez pas partir sans avoir ouvert la quille pour voir son état ».
Cela nous a pris trois semaines pour enlever les barres de plombs, tout nettoyer et remettre en place !

 

Les bateaux de Loïck Fougeron s’appelaient Captain Browne, en hommage à un capitaine qui avait été son mentor. Il disait de lui : « … et s’il est vrai que chaque bateau est habité par l’âme d’un marin défunt, le mien l’était déjà par celle de mon vieil ami ».

 

Olivier Patou a imité cet hommage en appelant le bateau Loïck, nous sommes aujourd’hui attachés à cette tutelle.

 

Nous pensons maintenant à Loïck Fougeron comme il pensait au capitaine Browne : « Il n’est plus là, mais son esprit parcourt les mers. »

 

____________

L’article de Voiles et Voiliers sur la disparition de Loïck Fougeron

Une vidéo sur Loïck Fougeron