Bonjour amis lecteurs,

 

Un trou d’oxydation dans la baille à mouillage

D’abord, quelques mots d’usage pour vous présenter nos meilleurs vœux pour l‘année à venir, en espérant, pour notre part, qu’elle ne ressemble pas à 2016. Nous ne sommes sûrement pas les seuls à penser cela.
 
 

Ensuite, quelques mots d’excuse pour vous présenter mes regrets de ne pas écrire plus souvent ces derniers temps. Depuis le début 2016, une longue liste de pépins de santé, de visas, d’informatique, d’annexe, d’oxydation et, maintenant, de moteur ont croqué l’essentiel de notre temps. Il faut bien l’avouer, aussi, un peu de notre allant nécessaire à la rédaction du blog et des vidéos.

 

Le plus important est derrière nous, en particulier la mauvaise hernie discale de Caroline a été soignée. Pour le moteur, s’il y a des diésélistes parmi vous, une discussion est en cours sur Hisse et Oh.
En passant, je salue la très belle entre-aide et le soutien que l’on trouve sur La Toile, ils sont tellement utiles aux voyageurs esseulés que cela mérite un article qui pourrait s’intituler “L’équipier virtuel”.
 
 
 

Le Brésil, tranquille.

Enfin, quelques mots sur notre actualité pour comprendre les décalages de ce blog. Les derniers billets se situaient aux Malouines. Nous avons été surpris combien ces petites îles nous ont inspirées. Si je n’avais pas peur de vous lasser, je ferais bien un dernier texte sur le foyer Seamen’s Club : nous y avons rencontré des marins philippins qui s’étaient jetés à l’eau pour s’échapper de leur bateau de pêche austral.
Loïck est un bateau qui aime voyager lentement, néanmoins, il avance plus vite que je n’écris. Nous sommes actuellement au Brésil, dans la baie d’Ilha Grande
Cette petite année d’escale forcée dans la douceur brésilienne a formé un excellent remède aux problèmes de dos, et dès que le moteur arrêtera de danser la samba, nous reprendrons notre route vers la France.

 

Bonne année et à bientôt.

 

L’équipage de Loïck : Caroline, Hughes et Péka, le chat.

 

Bon le moteur est en panne mais le mouillage n’est pas mal…